Notre mode de vie actuel, marqué par l’urbanisation, l’éclatement des groupes familiaux, la consommation comme témoin de la réussite, la marchandisation des services, l’idéalisation des « gagnants » et la compétition entre les individus procure pour nombre d’entre nous un confort sans cesse amélioré mais aussi paradoxalement une difficulté toujours plus grande à développer un réseau relationnel social, affectif et amical stable, pérenne et nourrissant …

Il laisse également de côté un nombre toujours croissant de personnes qui pour des raisons de santé, de handicap, de situation économique et sociale et de parcours de vie difficiles ne peuvent trouver leur place dans le monde qui les entoure et souffrent d’un manque de reconnaissance et de solitude. Ces personnes bénéficient d’un panel de « services  adaptés » qui se développent de manière constante et positive mais qui, expriment-elles, constituent aussi une sorte de ghetto où elles ne se retrouvent « qu’entre elles », en fonction de la catégorisation de leur problématique (sociale, médicale, handicaps, problèmes psychiques, vieillesse…)

 

La question du lien social et de la mixité socio-économique, culturelle, intergénérationnelle, la question du « vivre ensemble » dans la diversité et la complexité des différences interindividuelles sont donc des enjeux importants qui interpellent les citoyens d’aujourd’hui.

 

Chacun de nous, dans notre démocratie, a la possibilité de participer aux orientations politiques locales et nationales et d’influer sur l’évolution de notre société, selon ses convictions et ses valeurs. Mais nous avons aussi la capacité de mettre en œuvre, localement, là où nous sommes, des initiatives citoyennes et des « micro-projets » susceptibles d’apporter de modestes débuts de réponse dans notre environnement le plus proche… L’outil associatif permet cette démocratie citoyenne de proximité et encourage l’implication de chacun dans sa propre vie et dans la vie de la cité.

 

 

Article 1 -

Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1°juillet 1901, dénommée :

ALTER EGAL

 

Article 2 - Objet de l'association

Cette association a pour but de favoriser le lien et la mixité sociale de proximité, l’implication et l’autonomie des personnes dans leur propre vie et dans la vie de la cité, le développement de réseaux de partage, d’entraide et d'échanges de savoirs, par l’animation d’un lieu de convivialité et de création, dit « café associatif » .

L’association est particulièrement attentive à une ouverture au plus grand nombre, quelle que soit la situation personnelle et sociale de chacun. Elle combat activement toutes les discriminations et soutient toute initiative favorisant la rencontre d’autrui dans le respect des différences.

 

Article 3 – Moyens de l'association

Le café associatif est le support choisi pour la réalisation de l’objet associatif.

C’est un lieu de convivialité et d’accueil autour de la consommation d'une boisson ou d'un repas, mais aussi une base de départ possible pour des initiatives des adhérents, individuelles ou collectives, dans ou hors les murs. Ces initiatives peuvent concerner les domaines culturel et artistique, sportif ou les loisirs ... De par son fonctionnement associatif, non commercial et non lucratif, il se donne les moyens d’être ouvert au plus grand nombre et sollicite l’implication et la participation active de ses adhérents.

Un règlement intérieur spécifique définit ses modalités de fonctionnement.

 

 

Article 4 – Siège social

Le siège social de l'association est fixé à :

Annecy (74000) - 13 passage des Argos

 

Article 5 - Ressources de l'Association

Les ressources de l'association sont constituées :

  • des cotisations de ses membres
  • des dons et subventions
  • des produits des activités et services réalisées dans le cadre de son objet et dans les limites légales et règlementaires
  • du fruit des services faisant l'objet de contrats ou conventions
  • des produits des manifestations ponctuelles de soutien

 

Article 6 - Adhérents, conseil d’administration et instances dirigeantes

Toute personne se reconnaissant dans l'objet de l'association et dans ses modalités de fonctionnement est libre d'adhérer en qualité de membre actif.

L'association peut également comporter des membres de droit et des membres sympathisants.

-   membres de droit : personnes morales ou physiques, concernées par l'objet de l'association et engagées dans un partenariat important avec elle. Ils ne sont pas soumis à la procédure normale d’adhésion, c'est le conseil d'administration qui propose à l'approbation de l'assemblée générale l'attribution de ces sièges.

-   membres sympathisants : personnes physiques ou morales souhaitant marquer leur soutien à l'association sans s'y engager activement.

L’ensemble des adhérents se réunit en assemblée générale au moins une fois par an. Celle-ci détermine les orientations de l'association et contrôle l'action de ses représentants. Seuls les membres actifs et les membres de droit disposent d'un droit de vote.

Le conseil d’administration est composé de 10 à 20 personnes dont ¾ au moins sont élues par l'AG parmi les membres actifs. Le dernier quart des sièges peut être attribué à des représentants de personnes morales, membres de droit ou membres sympathisants.

Les administrateurs élus le sont pour trois ans, renouvelables. Les sièges attribués aux membres de droit ou aux personnes morales ou physiques sympathisantes font l'objet d'une nomination ou d'un renouvellement à chaque assemblée générale annuelle.

Le conseil d'administration se réunit autant que nécessaire et au minimum 1fois/trimestre et agit en fonction des orientations définies par l'AG.

Il nomme, en son sein, un comité directeur composé de 5 personnes, dont trois représentantes légales de l'association.

Le conseil d'administration et son comité directeur animent la vie de l'association et organisent son travail.

 

Article 7 - Règlement intérieur de l'association

-   Il décrit les conditions d'admission et de radiation des différentes catégories de membres.

-   Il définit les modalités d'élection ou de nomination des administrateurs par l'assemblée générale et les modalités de prise de décisions au sein des différentes instances.

-   Il décrit les modalités de fonctionnement : assemblée générale, conseil d'administration, comité directeur, commissions et groupes de travail, fonctions et limites de fonctions des différentes instances, délégations …

-   Il est élaboré par le conseil d'administration, qui a toute latitude pour le modifier et l'adapter au fur et à mesure du développement de l'association.

 

Article 8 Responsabilité

La fortune sociale répond seule des engagements de l’association, à l’exclusion de toute autre responsabilité personnelle des membres.

L’association est engagée par la signature collective de deux membres du Comité directeur.

Les membres de l’association ne sont pas responsables personnellement des dettes sociales qui ne sont garanties que par l’actif social de l’association.

L’exercice social s’étend du 1er janvier au 31 décembre de chaque année.

 

Article 9 Dispositions finales

La dissolution de l’association ne pourra être votée que par une assemblée générale ordinaire ou extraordinaire, à la majorité des deux tiers des membres de l’association.

Les présents statuts ont été approuvés par l’assemblée générale constitutive du 31 août 2011.